Depuis des années les risques de santé liés aux lignes à haute tension sont vérifiés. Mais, selon diverses sources, ils ne causent pas de problèmes … autant les fabricants de smartphones qui n’admettent pas (encore) que les rayonnements pourraient être nocifs. Pareil pour les compagnies qui installent des antennes pour la téléphonie mobile et qui nient les problèmes dus aux rayonnements.

Cette thématique brisante est devenue hautement intéressante depuis le jour que l’Université de Bristol à publié en 2001 une étude approfondie dans laquelle les effets simultanés des lignes à haute tension et la pollution de l’air étaient examinés. L’Université de Bristol avec ces 23'000 étudiants et environ 2000 collaborateurs scientifiques à analysée les effets des champs électriques sur notre santé.

D’un côté ils ont analysé les corona-ions qui sont crées par les lignes à haute tension et projetés dans l’atmosphère, d’autre part ils ont analysé la vibration des champs électriques des lignes à haute tension. Ces deux paramètres sont responsables pour l’influence de la pollution de l’air locale et affectent une surcharge pour les personnes qui habitent tels endroits.

Les corona-ions fusionnent avec des particules d’air polluées et changent leur charge électrique. Les scientifiques étaient plus que stupéfait de constater que ces particules chargées peuvent être remarquées à plusieurs centaines de mètres! Parce qu’ils sont chargés statiquement, ces particules se collent à l’intérieur des poumons.

Ce fait peut aggraver le risque d’attraper la leucémie et du cancer aux poumons. En plus ils ont constaté que la vibration de 50 Hz de ces particules augmente le risque du cancer de la peau chez les personnes qui habitent près des lignes à haute tension.

Sky News a accusé de manière drastique le Gouvernement Britannique parce qu’ils dissimulent des avertissements sérieux. Le Ministre de la Santé a répondu succinctement : « La décision de publier cette étude ou non doit être prise par les scientifiques ! »

N’oublions pas que déjà dans les années 60 des médecins Russes constataient que même les champs électriques les plus faibles ont des effets graves sur notre système biologique. Après cette découverte l’’État Soviétique à immédiatement baissé les valeurs limite !

* * *

Aux États-Unis plusieurs écoles et jardins d’enfants qui se situaient trop près des lignes à haute tension ont du être fermés parce que les valeurs indiquées étaient beaucoup trop élevées.

En Californie une nouvelle loi décrit que pour la vente des maisons et appartements qui se trouvent près des lignes à haute tension le risque probable pour la santé à cause d’électrosmog doit être signalé dans le contrat d’achat.

Pour vous protéger des influences susmentionnées il suffit dans la plupart des cas de suspendre un IMERA-Disc à l’intérieur de votre habitation; soit au mur ou à la fenêtre qui donne vers la source de perturbation. Ce disque -fabriqué avec de la silice cristalline pure crée un champ tachyonique d’environs six à huit mètres de diamètre. Ses effets sont exceptionnels !


>• Smartphones et portables
>• Lignes à haute tension
>• Antennes de la téléphonie mobile
>• Lignes de chemin de fer
>• Lignes des tramways / bus