Les veines d'eau sont probablement les rayons telluriques les plus connues; il s'agit des ruisseaux ou petits fleuves souterrains. L'hypothèse des scientifiques est la suivante: due au frottement de l'eau sur la roche souterraine ils se créent des champs électriques et électromagnétiques qui peuvent être détectés et mesurés soit avec un pendule, une baguette ou des appareils techniques comme le détecteur à scintillation, qui sert à mesurer l’énergie et l’intensité des radiations nocives ionisantes.

Les veines d'eau sont polarisées de façon « lévogyre » ou « dextrogyre »; pendant qu'une rotation dextrogyre vivifie et renforce tous les organismes vivants (plantes, animaux, humains) … une rotation lévogyre présente des effets affaiblissants. Malheureusement, un bon 70% des veines d'eau sont lévogyres, et donc nocives pour la santé.

Une investigation chimique ne permet pas de trouver de différence entre ces deux polarités; cependant les cours d'eau dextrogyres sont connus depuis des siècles comme « eaux bénites » parce que ils montrent des bienfaits curatifs.

Sur ce plan deux veines d'eau, leur rayonnement ainsi que la direction du flux sont tracées. Les bords des veines d'eau et en particulier les croisements sont très nocifs.

Bien que la plupart des veines d'eau sont dotées d'une largeur d'environ 10 à 20cm, leurs rayons ascendantes pathogènes peuvent -selon la profondeur de la veine d'eau- se dilater sur la surface (dans votre habitation) jusqu'à un mètre ou même plus.

>• Introduction

>• Veines d'eau
>• Grille Hartmann
>• Réseau Curry
>• Failles
>• Ley-Lines

>• Symptômes